65ACD0D3-39FE-42D6-932D-375C2B454A3D

Un coup de stress au bureau, à la maison ou dans les transports? Une grosse contrariété? Votre syndrome prémenstruel qui se manifeste? Un email désagréable? Une attente angoissante? Soudain nous sentons la machine s’emballer, notre rythme cardiaque s’accélérer, une bouffée d’angoisse monter, notre cage thoracique oppressée, nos mains prises de tremblements, nos intestins se tortiller…

C’est le moment de prendre 5 minutes pour nous ! 5 minutes pour respirer profondément, et aider notre esprit et notre corps à retrouver leur rythme de croisière. Pour cela, je pratique la respiration profonde régulièrement et je vous assure que cela fonctionne!

Les techniques de respiration sont d’une simplicité enfantine, mais d’une efficacité redoutable ! Elles nous apportent un bénéfice immédiat. La respiration profonde agit comme un frein (ou comme un liquide de refroidissement). Nous oxygénons notre cerveau et nous l’obligeons à ralentir. Nous lui faisons comprendre qu’il peut se calmer. Si nous portons notre attention sur notre respiration, c’est encore plus efficace. Car nos ressources cognitives étant limitées, nous sommes alors moins focalisés sur notre stress, notre anxiété, nos émotions ou nos pensées négatives. Cela crée un « effet de leurre », dans le bon sens du terme. C’est-à-dire une diversion. C’est très bénéfique !

Voici un petit mode d’emploi :

Exercice 1: La respiration profonde, la plus simple, celle qui permet à notre organisme de se calmer très rapidement! A pratiquer partout, et en toutes occasions, surtout si nous nous sentons oppressées au niveau de la cage thoracique à cause de l’anxiété, car cet exercice libère le plexus solaire.

–       On inspire par le nez lentement et profondément, à pleins poumons, en écartant les côtes.

–       On expire par la bouche, on vide ses poumons.

Pendant quelques minutes, on se concentre sur notre souffle, on sent l’air entrer et sortir.  Peu à peu, nous sentons notre rythme cardiaque s’apaiser, au rythme de notre respiration. On peut aussi imaginer que notre souffle emporte avec lui nos soucis.
Nous pouvons :

– soit vider notre esprit de toute pensée, et nous concentrer exclusivement sur notre souffle,

– soit accompa­gner nos respirations de pensées et d’images apaisantes.

C’est un temps calme durant lequel nous nous retrouvons. Nous rassemblons nos esprits. Nous chassons le tourbillon et le chaos qui règnent dans notre esprit.

 Exercice 2: La respiration abdominale

On inspire profondément par le nez, en gonflant le bas du ventre comme un ballon, et on souffle par la bouche, en rentrant bien le ventre. On visualise l’air qui circule en nous et on imagine que celui-ci entraîne le stress et l’anxiété au dehors ! Facile, non ?

Exercice 3: La respiration alternée, un peu plus technique (et il vaut mieux ne pas avoir le nez bouché). La respiration alternée consiste à inspirer par une narine, et à expirer par l’autre, en bouchant la narine opposée. De cette façon, l’air et l’énergie circulent par le nez. C’est particulièrement apaisant, notamment au coucher. Installez-vous confortablement:

Version 1:

–       Bouche fermée, on bouche sa narine droite et on inspire/expire par sa narine gauche,

–       Puis on bouche sa narine gauche et on inspire/expire par sa narine droite

Version 2:

Bouche fermée, à l’aide de sa main droite, on bouche sa narine gauche et on inspire uniquement par sa narine droite. On retient notre souffle pendant 3 secondes. Puis on bouche sa narine droite et on souffle par sa narine gauche. On sent l’air circuler, on crée un mouvement.

Cet exercice favorise la détente et l’endormissement : nous nous concentrons sur notre souffle, nous nous recentrons, le rythme de notre respiration s’apaise… Nous nous détachons des pensées négatives et des événements extérieurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s